Plaidoyer

L’Observatoire des politiques du handicap se donne quatre missions :

1- veiller sur les politiques déployées dans les sphères institutionnelles, législatives et organisationnelles, sur les politiques des entreprises privées à destination des personnes en situation de handicap, et soutenant dans ses actions, le principe d’égalité de droit commun, et ainsi que sur les politiques destinées aux familles aidantes. 

2 - développer des propositions législatives, organisationnelles, sociales en réunissant les expériences et en confrontant les visions du handicap dans le monde. 

3- développer des technologies au service des personnes handicapées 

4-  coordonner et produire une connaissance de la politique du handicap et des sujets concomitants à l’échelle internationale et les mettre à disposition, en tant que ressources qui seront apparues nécessaires, dans le cadre d’une meilleure sensibilisation de nos sociétés. 

Mots de la présidente, septembre 2021 

Today, 1 billion people around the world have a disability, and in most countries we offer them a life of charity, with financial compensation. To live in a back alley. More rarely, we offer them  a completee autonomy, with active citizenship, which can also benefit the whole of society. It is therefore the number one cause of discrimination in the world, and since the world has existed.

 

"These people are relegated to rights to specific perimeters. The priority is to bring disability into common law."

 

 

The OHM team takes up the challenge of building an effective common law, for all, by watching over the policies of states and companies, by building legislative and organizational innovations in this area, and by providing the necessary knowledge. . As the only political observatory dedicated to disability in particular, we are committed to working for better coordination of international initiatives, in order to bring people with disabilities back to the heart of our societies. Because disability policy is not a specific area, it is transversal, transdisciplinary and humanist. It is a fundamental issue in human history. You are not born disabled. We are born deaf, autistic or Down's syndrome. We become disabled by an environment that denies us. And since we have the world in common, we demand a policy in the service of all.

"Aujourd’hui, 
 
1 milliard de personnes à travers le monde sont en situation de handicap,
 et dans la plupart des pays, on leur propose une vie de charité, de compensations financières.
De vivre dans une contre allée.

Plus rarement, on leur propose de vivre en totale autonomie, avec une citoyenneté active, qui puisse d’ailleurs profiter à l’ensemble de la société.

 C’est donc la première cause de discrimination au monde, et depuis que le monde existe.


" Ces personnes sont reléguées à des droits aux périmètres spécifiques. La priorité est de faire entrer le handicap dans le droit commun." 

 
L’équipe d'OPH relève le défi de construire un droit commun effectif, pour tous, en veillant sur les politiques des états et des entreprises, en construisant des innovations législatives et organisationnelles en la matière, et en mettant à disposition les connaissances nécessaires.

Unique observatoire politique dédié aux politiques du handicap, nous avons à coeur d’oeuvrer pour une meilleure coordination des initiatives internationales, afin de ramener les personnes en situation de handicap au coeur de nos sociétés. 
 
Parce que la politique du handicap n’est pas un domaine spécifique, elle est transversale, pluridisciplinaire et humaniste. C’est un enjeu fondamental de l’histoire humaine. 
 
On ne naît pas handicapé. On naît sourd, autiste ou trisomique.
On devient handicapé par un environnement qui nous nie.
 
Et puisque nous avons le monde en commun, nous réclamons une politique au service de tous."

Capucine Lemaire,
présidente de l'Observatoire des politiques du handicap et directrice générale de Observatoire Handicap Monde.